fbpx

Circuit Bikepacking Forêt de l’Aigle

ZEC Pontiac et Bras-Coupé-Désert

Texte: Loïc Olivier
Photos: Loïc Olivier et Fred Michaud
***Cette aventure n’a pas été réalisée en 2020 dans le contexte de la pandémie

Pendant la longue fin de semaine du mois de mai, mon pote Fred et moi avons comme objectif de s’aventurer à l’ouest de Maniwaki : forêt de l’Aigle, ZEC Pontiac, ZEC Bras-coupé-Désert.

On se fait un itinéraire lousse d’une centaine de km à partir de Cayamant. Fred avait eu le OK de la municipalité pour qu’on puisse garer l’auto dans le stationnement de l’hôtel de ville.

On sort les vélos et les sacs de l’auto avant de tout charger sur les vélos. Il fait vraiment pas chaud, c’est gris, il vente. On enfile un manteau avant de détaler.

On arrive rapidement sur le territoire de la forêt de l’Aigle.

D’après ce que j’ai appris, la Corporation de gestion de la forêt de l’aigle a géré ce territoire pendant une quinzaine d’années en conciliant l’exploitation forestière avec la pratique d’activités récréatives de plein air. La Corporation a fait faillite en 2012. Par la suite, une coopérative de solidarité a tenté de reprendre le flambeau mais n’a pas réussi son pari…

Malgré tout, le chemin du Black Rollway (prononcé “Blaque Rrôllway” par les gens des alentours) est bien entretenu. C’est la route principale qui se rend à ce qui était à l’époque le pavillon central, en plus d’être l’un des chemins d’accès à la ZEC Pontiac. C’est aussi le tremplin pour le club quad, qui gère de nombreux sentiers dans le coin.

On spotte quelques petits loops à faire en montant vers le Black Rollway, ce qui nous permet de quitter le chemin principal rapidement. Malgré la pluie battante de la nuit passée, les sentiers sont secs. Faut dire que comme la plupart des sentiers sont très sablonneux, ils s’assèchent rapidement.

On avait appris en faisant des recherches que le Black Rollway et les chalets de la forêt de l’Aigle avaient été saccagés l’année précédente. Des voleurs s’étaient emparés de tout ce qui pouvait avoir de la valeur: portes, fenêtres, rampes d’escalier, four, vaisselle, toilettes, calorifères…. Même la tôle sur le toit des bâtiments secondaires a été volée… Ça rend l’endroit bien étrange…

On fait le tour des édifices et on remarque que le soleil a finalement percé les nuages. On en profite pour se faire un lunch près de la rivière de l’Aigle. Fred sort un thermos bien chaud avec 4 grosses saucisses à l’intérieur. On se fait des hotdogs de fortune pendant qu’on se fait griller au soleil. On veut remonter la rivière de l’Aigle et faire une boucle à l’est de la communauté Kitigan Zibi Anishinabeg.

On n’avance pas 50m qu’on croise un gars en char avec son fils. Ils cherchent un spot pour camper et pêcher. Ils reviennent du chemin de l’Aigle et nous disent que c’est impraticable en auto. Pas de problème en fatbike. Le gars nous mentionne aussi la présence d’un super spot pour camper appelé le Canyon, à 4 ou 5km de là.

On reprend notre chemin. La route est très raboteuse. Pas de problème en quad, ni en fatbike. On comprend pourquoi le gars en char a dû rebrousser chemin!

Comme prévu, on trouve une vieille pancarte jetée par terre quelques kilomètres plus loin. C’est la pancarte qui annonce l’emplacement du Canyon. On s’aventure sur le sentier étroit et on tombe sur un couple qui nous regarde avec un certain degré de réserve. Faut pas leur en vouloir, deux gars en fatbike qui arrivent de nul part, sans faire de bruit, ça laisse un peu bête. On les salue, on regarde rapidement le site (et l’accès incroyable à une série de petits rapides), on s’excuse d’avoir troublé leur intimité et on se casse.

Beau spot pour le camping, en tout cas.

On continue tranquillement notre chemin sur quelques kilomètres avant de tomber sur une autre pancarte. On vient d’entrer sur le territoire de Kitigan Zibi.

En descendant une côte, on remarque un sentier qui se dirige vers l’ouest. «No way!», Fred s’exclame. «Ils ont reconstruit le pont»!

Et du coup, on a un accès à la ZEC Bras-coupé-Désert. Le pont avait brûlé à quelques reprises au cours des années, comme tant d’autres infrastructures dans la région… Là, il est clairement neuf. Nos plans changent tout d’un coup. On décide de bifurquer vers l’ouest, entrer dans la ZEC Bras-coupé-Désert puis revenir vers la fôrêt de l’Aigle par la ZEC Pontiac.

On arrive sur un pont qui semble en piteux état. Le pont était clairement englouti à cause d’un monstrueux barrage de castor en amont. Le barrage a disparu, mais les conséquences de sa présence sont claires…. Le pont de bois est pourri à plusieurs endroits.

L’après-midi avance bien, les côtes se font de plus en plus longues et les sentiers sont de plus en plus rocailleux. D’la grosse roche. Des baby heads. Les fatbikes flottent sur les galets. C’est vraiment pas le genre de sentiers où tu veux te retrouver avec du 700C… Roue faussée et vol plané garanti.

On roule en déconnant pendant une vingtaine de kilomètres avant de déboucher dans la ZEC Pontiac.

À 17h30, on entend un quad, qui s’arrête tranquillement à côté de nous. C’est le garde-chasse de la ZEC Pontiac, un gars dans la vingtaine qui vient du Saguenay-Lac-St-Jean et qui passe tout son été au poste Hibou. Il patrouille les centaines de kilomètres de sentiers en quad toutes les semaines. Il nous offre de l’eau que nous acceptons volontiers.

On termine la ride une heure plus tard en retournant dans la forêt de l’Aigle. On a roulé longtemps aujourd’hui : un gros 85km de chemins de brousse sablonneux. Je suis crevé.

On trouve un spot dans un gazebo en ruine pour installer mon hamac et la tente de Fred. C’est près de la rivière. On filtre de l’eau, on se fait un gros souper, on boit une bière et on se couche à la brunante. Dans le hamac, j’arrive à surélever mes jambes qui sont franchement raides. La nuit est fraîche, il doit faire 2 ou 3C, je dors tout habillé, avec une cagoule, une tuque, un cache-cou et des pantoufles.

Vers 6h, je sors du hamac pour me faire un café. On essaie de partir un feu mais y a pas un morceau de bois qui est sec. On explore les sites de camping à proximité. Même si les infrastructures sont en ruine, ça reste une vraie mine d’or.

On plie bagage et on pédale en direction du Nid de l’Aigle, une montagne qui se trouve sur le chemin du retour. Arrivé sur place, on cache nos vélos dans le bois et on commence l’ascension. Le sentier a perdu sa forme, la nature a repris son cours. Fred utilise sa machette pour ouvrir le chemin.

Arrivé en haut, la vue est à couper le souffle.

De retour en selle pour les derniers miles. On sait à peu près où on veut s’en aller; on laisse le look des sentiers dicter l’itinéraire. On passe par des bûchers sablonneux et d’autres paysages lunaires. Il fait chaud et il fait beau. On s’en donne à coeur joie.

De retour à Cayamant, on s’arrête au magasin général du village pour s’acheter quelques bières. Les locals nous dévisagent. Les bikepackers courent pas encore les rues à Cayamant.

Faudrait que ça change, parce que ça vaut vraiment le détour.

  • Distance: 110km
  • Gain vertical: 1500m
  • Nb de nuits: 1
  • Types de terrain: principalement sablonneux, doubletrack
  • Vélo: Fatbike Panorama Chic-Choc
  • Vêtements de jour et de nuit
  • Filtre à eau
  • GPS + carte
  • Outils
  • Appareil photo / téléphone
  • Trousse de premiers soins
  • Nourriture
  • Trousse toilette

  • Distance Instructions
Label

Altitude VS Distance

VOIR NOS PRODUITS

  • casquette panorama cycles
    casquette panorama cycles

    Casquette voyageur

    Glisse cette casquette dans tes sacs de vélos, et garde le style autour du feu de camp!
    • Casquette 6 panneaux, sans structure (idéal pour se glisser dans les bagages).
    • Couleur bleue: Tissu 100% issu de bouteilles de plastique recyclées. Chaque casquette utilise environ 3 bouteilles, qui ont été récupérées de notre environnement.
    • Couleur olive: 100% coton ripstop
    • Courroie d'ajustement et attache en plastique (pratique pour être attachée à un sac)
    • Taille unique
    34.99$ (CAD)
  • thru axle - panorama cycles
    thru axle - panorama cycles

    Axe traversant – Roue arrière

    Axe traversant pour roue arrière.  Type bolt-on (pas de levier), s'installe avec une clée hexagonale de 6mm.
    40$ (CAD)
  • Sale
    panorama cycles katahdin
    panorama cycles katahdin

    Katahdin

    *** QUELQUES UNITÉS DE KATAHDIN RIVAL 2022 ENCORE DISPONIBLES! AUSSI QUELQUES VÉLOS AVEC RETOUCHES DE PEINTURE  MINEURES DISPONIBLES À PRIX SPÉCIAL, CONTACTEZ-NOUS POUR LES INFOS *** ***Lisez la critique de BikegearDatabase sur le Katahdin.*** La première génération du Katahdin a fait ses preuves autant lors de courses et évènements de gravel que lors de périples bikepacking. Pour sa deuxième itération, le Katahdin fait peau neuve avec une géométrie gravel progressive et de nouvelles caractéristiques pour le rendre encore plus versatile. Un angle direction détendu de 70deg, un reach plus long, un bb drop de 75mm et des chainstays de 430mm augmentent l'empattement du vélo et place le cycliste dans une position stable et confortable. L'objectif étant moins de fatigue, et plus de vitesse pour les longues sorties et/ou les courses. Parmi les caractéristiques du Katahdin, on note le câblage interne pour une tige de selle ajustable, la fourche adaptée à l'utilisation d'un moyeu dynamo, un boîtier de pédalier fileté et tous les ancrages nécessaires pour installer sacs et accessoires. Les roues Hunt équipées de pneus WTB Venture 650b ou 700, ainsi que le groupe Shimano GRX 2x11 ou Rival 1x complète le tout pour un vélo versatile et performant.
    3,419$4,249$ (CAD)
  • Épuisé
    panorama cycles t shirt
    panorama cycles t shirt

    T-Shirt S24O

    "S24O" (aka Sub 24h Overnighter) est, dans le jargon du bikepacker, une aventure de moins de 24 heure incluant une nuitée. La définition de micro-aventure!
    30$ (CAD)
  • Épuisé
    Panorama-Cycles-t-shirt
    Panorama-Cycles-t-shirt

    T-Shirt Slow Travel

    Le Slow Travel, c'est l'état d'esprit que nous abordons durant les périples en vélos. C'est prendre le temps de vivre chaque expérience dans son entièreté, en privilégiant la qualité plutôt que la quantité!
    • 100% Cotton
    • Imprimé à la main à Montréal
     
    17.50$ (CAD)
  • Épuisé
    panorama cycles t shirt

    T-shirt Bikepacking

    Un fatbike tout équipé, prêt à prendre le large. Bikepacking pur et simple.
    30$ (CAD)
  • panorama_taiga_exp
    panorama_taiga_exp

    Taïga EXP

    *** C’est le temps de réserver votre Taïga EXP 2023. Utilisez le code promo taigaexp lors de la transaction afin de payer uniquement le dépôt de réservation de 50%. Les livraisons sont prévues pour février/mars 2023. Contactez-nous pour toutes questions. *** *Veuillez vous référer à la liste de composantes pour les spécifications 2023.

    Sélectionné comme l'un des meilleurs vélo touring hors-route par le réputé blogue Cyling About, le Taïga EXP est la version adaptée pour guidon courbé du vélo de montagne Taïga. Il se veut donc idéal pour les circuits hors route longue distance et les expéditions de bikepacking sur terrain mixte. Ce fut aussi le vélo qui a mené Cory Ostertag vers la première position au BC Epic 2022, et ce même vélo qui a aidé Marie-Pierre Savard et Cory Ostertag à établir respectivement de nouveaux temps records (FKT) lors du Log Driver's Waltz 2022 chez les femmes et les hommes.

    Le cadre en Reynolds 725 est bourré de caractéristiques pratiques: ancrage arrière ajustable, ouverture au seat stay pour utilisation avec courroie, compatible avec fourche à suspension 100mm, compatible avec tige de selle ajustable. La fourche en carbone offre un câblage interne pour l’utilisation d’un moyeu dynamo et tous les ancrages nécessaires pour votre matériel.

    Une vraie configuration 'mullet' avec des manettes Gevenalle GX contrôlant une transmission de montagne SRAM Eagle 12 vitesses. Les roues Hunt XC Wide MTB équipées de pneus WTB Trail Boss 29"x2.25" sont rapides et confortables. Le guidon large Ritchey Beacon 52cm donne suffisamment d'espace pour un sac de guidon volumineux, tout en offrant une excellente stabilité lorsque le terrain est plus demandant. *L'ensemble cadre et fourche est livré avec les axes de roue, le jeu de direction installé, le collet de tige de selle et les protections de cadre. *L'option Rohloff vient avec le moyeu Speedhub 500/14 A12 DB PM noir, le disque arrière 180mm, la manette de vitesse et tout le nécessaire pour installer le moyeu sur le cadre. Option avec système Rohbox et manette SRAM Rival disponible.
    1,649$3,549$ (CAD)
  • panorama chic-chocs
    panorama chic-chocs

    Chic-Chocs 27.5

    *** QUELQUES VÉLOS DÉMOS OU AVEC RETOUCHE DE PEINTURE  MINEURE DISPONIBLES À PRIX SPÉCIAL, CONTACTEZ-NOUS POUR LES INFOS *** Le Chic-Chocs a démontré ses aptitudes au cours des dernières années lors de courses d’endurance et lors d’expéditions hivernales. Que ce soit pour le Raid du Fjord, le Wendigo Ultra, ou pour rouler avec confiance sur les sentiers aménagés, le Chic-Chocs livre la marchandise. Une géométrie stable avec un long empattement augmente la traction et la flottaison sur les surfaces molles. De plus, le Chic-Chocs est conçu avec un q-factor (espacement entre 2 pédales) de 205mm, le plus petit disponible pour une utilisation avec pneus jusqu’à 5po de large. À ne pas négliger pour obtenir une position ergonomique. Deux groupes de transmission Shimano disponibles avec pédaliers et cockpit RaceFace. Des jantes et moyeux de qualité (prêt à affronter des -30degC) SunRingle ainsi que des pneus cloutables pouvant facilement être mis tubeless complètent le tout. Mettez-y des roues 29x3’’ le printemps venu, et vous avez un vélo 4-saisons prêt pour des sorties bikepacking dans l’arrière-pays!
    3,899$4,399$ (CAD)