Bikerafting - Descente de la rivière Gatineau

Fatbike et canotage en packraft

Photos et Texte par Loïc Olivier

Microaventure toute simple aujourd’hui : on se rencontre au Ruisseau Meech, dans le parc de la Gatineau.  On roule sur les sentiers jusqu’à Wakefield. On dîne dans un café puis on descend la rivière en packraft jusqu’à Chelsea.

J’installe le Chic-Chocs sur le toit de la bagnole. Je mets le packraft Alpacka, mon VFI et ma pagaie dans le coffre et je décolle. Ça s’annonce bien, le soleil est radieux et le mercure grimpe lentement mais sûrement. Il est passé 10h et on entre sur les sentiers.

Le parcours d’aujourd’hui est relativement facile. C’est du doubletrack all the way sur les “fifties” (les sentiers #50 et #52) entre le Ruisseau Meech et Wakefield. Ça monte tout droit pis ça descend tout droit aussi. On remarque l’avantage du Chic-Chocs en terrain accidenté. Avec un peu de technique, j’arrive à passer partout avec les gros pneus du fatbike. On y va tranquillement, on monte les côtes à basse vitesse. Je n’éprouve aucun problème à lever le devant du vélo malgré le poids du packraft attaché en dessous du guidon.

Près de Wakefield, les pentes s’accentuent. Ça descend vite! On passe en dessous du viaduc de l’autoroute et arrivons à proximité du Moulin de Wakefield. On descend le Ch. Mill sur quelques centaines de mètres puis on arrive sur le Ch. Riverside, la principale rue du village. Il fait beau et assez chaud pour s’installer sur un patio. On gare les vélos en face du Kafe 1870, on commande une bière et on bouffe comme des rois.

Le lunch terminé, on passe aux choses sérieuses. Je déballe mon packraft et je le gonfle en quelques minutes à l’aide du sac de gonflage. J’enlève les roues du Chic Chocs et j’attache le vélo et les roues sur la proue du packraft. Nous voilà maintenant à l’eau, prêts à pagayer en suivant le courant jusqu’à notre destination finale, Chelsea.