La boucle Pontiac Polka

  • Une boucle au départ d'Ottawa
  • 307.5 km / 2793 m de dénivelé positif
  • Nombre de jours: recommandé en 3 jours, mais peut aussi être parfait comme entraînement d’ultra-distance, le FKT actuel est de 14h!) 
  • Difficulté: facile, terrain roulant et avec un dénivelé graduel et bien réparti (1000 mètres au 100 km).

Retrouvez le tracé Ride with GPS ainsi que la gallerie photo ci-dessous.

Mots et photos :
Louise Philipovitch / Louise_philipovitch sur Instagram

En mai, une fin de semaine de trois jours s’annonçait avec la Journée nationale des Patriotes. Nous voulions en profiter pour faire du bikepacking avec quelques amis.

Optant pour la facilité, nous cherchions des itinéraires déjà existants. 

C’est sur le site de Log Driver’s Waltz Bikepacking que nous avons trouvé notre bonheur. Au départ, Log Driver’s Waltz Bikepacking est un événement d’ultra-distance d’environ 800 km dans la région d’Ottawa. En parallèle de ce Grand Départ, Eric et Jen, le couple qui est derrière l’organisation de cet événement, ont voulu proposer des alternatives plus courtes à cet itinéraire. C’est ainsi qu’ils ont mis en place des circuits de trois ou quatre jours, tous dans les alentours d’Ottawa.

Notre choix s’est porté sur celui qui s’intitule Pontiac Polka, avec une distance qui semblait parfaite pour trois jours et un terrain plutôt roulant. Eric et Jen ont pris soin de parfaitement documenter leurs itinéraires, en indiquant tous les points de ravitaillement ainsi que les ‘’trail angels’’ qui accepteront très certainement que vous plantiez leur tente sur leur terrain si vous leur demandez gentiment. 

En partant le vendredi après-midi de Montréal et en dormant à Ottawa, nous avons pu attaquer Pontiac Polka dès le samedi matin. 

Par chance, la météo nous réservait une splendide fin de semaine ensoleillée. Les premières journées estivales après un printemps plutôt maussade. 

Cependant, les mouches étaient elles-aussi au rendez-vous, nous forçant à ne pas prolonger les pauses trop longtemps si nous ne voulions pas devenir leur cible. 

Une première journée qui s’est parfaitement déroulée. Après avoir emprunté le ferry, nous sommes arrivés à Quyon où nous sommes tombés par hasard sur un tournoi de bike polo, qui nous semblait tout à fait improbable dans ce lieu insolite loin de tout. 

Nous avons continué notre chemin en prenant soin de nous arrêter pour sauter dans un lac, avant de finir notre journée dans un minuscule village où nous avons profité du parc municipal pour installer notre camp et avoir accès à l’eau potable. 

La seconde journée s’est avérée toute aussi plaisante. Paysages changeants, pause au bord d’un lac, plaines agricoles vallonnées suivies par de denses forêts, avec une crème glacée savourée à l’abri de la chaleur terrassante pour couronner le tout En fin de journée, nous avons planté nos tentes sur le terrain d’une ferme maraîchère. Après avoir installé un gazebo pour nous abriter des mouches, le propriétaire, Richard, nous a expliqué que sa conjointe, avec qui il codirige les lieux, et lui ont fait le choix de recourir à des chevaux de trait plutôt que des tracteurs. 

Nous avons repris nos vélos le temps d’aller faire un dernier plongeon dans le lac le plus proche, au coucher du soleil. 

Nous avons conclu cette belle fin de semaine le troisième jour, après avoir roulé les soixante-dix derniers kilomètres qui nous séparaient d’Ottawa et en ayant pris le temps de nous arrêter au magasin général, un dépanneur à la devanture digne des meilleurs Western. Avant de nous quitter, nous avons célébré le tout en partageant une dernière crème glacée. 

Cette fin de semaine délicieusement estivale nous aura donné l’impression d’être partis trois semaines et non pas trois jours, tant le rythme alangui par la chaleur et les paysages variés nous auront changé les idées.

Retrouvez plus d'idées d'itinéraires de trois ou quatre jours sur le site de The Log Driver's Waltz : https://www.logdriverswaltz.ca/3-to-4-day-routes.html