Ouareau Forest Bikepacking Circuit

Overnight at the Lac du Pin Rouge

***Note: Cette sortie exploratoire a été effectuée dans le cadre d’un partenariat entre Panorama Cycles et la MRC de la Matawinie, ayant pour objectif de développer un sentier multifonctionnel. Un circuit de bikepacking serait considéré dans ce dernier. Ce sentier n’est donc pas encore fonctionnel.


Photos and Text by Alexandre Provost et Karine Corbeil

 English version to come…

Quoi de mieux que de prendre le temps, un week-end, pour aller respirer l’air des grands espaces? On a tous une vie qui roule à 100 km/h, et devoir prendre du temps pour soi semble parfois être une corvée plutôt qu’une récompense.

Nous sommes donc partis de Montréal dans cet état d’esprit, un peu tard ce samedi-là . Devoir mettre beaucoup de tâches de côté nous semblait plus lourd cette fois-là. On voulait aller jouer dehors, et on savait que ça ne pouvait que faire du bien.  Allez, on y va!

Samedi vers 12h00, on débarque enfin à l’accueil de la Forêt Ouareau – secteur du Massif et on discute du projet avec Chantal. Elle semble sceptique lorsqu’on lui présente le plan de match : aller au lac du Pin Rouge via l’accueil du secteur Grande-Jetée, en passant par des sentiers de ski de fond et des chemins forestiers. « Je ne suis pas certaine que ça passe dans ce coin-là… et il y a une bonne côte par là… » dit-elle à plusieurs reprises. En y repensant bien, nous savions dès le départ que quelques « routes incertaines » s’étaient glissées dans le projet, mais bon… ça semblait plutôt attirant!

Le plan nous apparaissait pourtant simple : se rendre au campement du lac du Pin Rouge avant la nuit avec nos Chics-Chocs tout en profitant au maximum de ce chaud week-end de juillet en pleine forêt à seulement 1h de la ville.

On quitte finalement l’accueil avec toute la bagagerie requise et on se lance à l’aventure. On se retrouve rapidement carte et boussole à la main, car plusieurs routes et sentiers ne figurent pas sur notre carte.  On essaie de suivre nos indications, mais c’est un peu freestyle! On arrive au ruisseau du Castor pour prendre le sentier longeant vers le sud. À pied, pas de problème. Cependant avec des fatbikes, c’est une autre histoire. On essaie plusieurs directions, passons quelques buchés, traversons des sections de végétations denses… le bikewacking à son meilleur! Chantal avait peut-être raison après tout!

Le temps file et on doit laisser tomber une autre section « incertaine » en cours de route afin de se rendre à destination avant la tombée de la nuit. On utilise des chemins plus « certains » et on passe par de magnifiques endroits. Il y a quelques bonnes montées (et descentes!) sur le chemin!

La dernière montée du jour nous amène au campement sur la péninsule du lac du Pin Rouge vers 20h45, mission du jour 1 accomplie! La baignade et la bière sont bonnes, et le feu de camp bien réconfortant!

Jour 2, on explore le sentier au nord du lac du Pin Rouge et revenons vers le sud dans le secteur Grande-Jetée. Il y a un superbe chemin qui passe sur une crête. Notre route initiale à cet endroit étant clairement « incertaine », nous avons emprunté ce chemin et c’est celui que nous avons préféré! Au sommet on a même pu apercevoir les gratte-ciels de Montréal et le Mont-Royal!

Le retour fut bien sûr parsemé de surprises avec quelques improvisations… « c’est ici qu’il faut aller… ah oui ici…? Es-tu bien sûr…? ouin c’est ici. ». Sur notre route nous avons emprunté l’incontournable sentier sur la rive est de la rivière Ouareau. Le sentier étant technique par endroit (pédestre en ce moment), nous avons dû marcher quelques bouts. Côté vélo, les fats s’en sont très bien sortis puisque les gros pneus absorbent beaucoup les obstacles. Aussi, les Chics-Chocs roulaient vraiment bien sur les chemins parfois sablonneux. Ce qui était le plus impressionnant dans ces conditions avec les fats a été la grimpe : fluide, pleine de traction, toute en finesse!

Le potentiel de bikepacking est énorme dans la forêt Ouareau avec plusieurs chemins forestiers donnant accès à des coins uniques et reculés. Certains chemins passent sur les sommets des montagnes et offrent des points de vue à couper le souffle. Un endroit encore très sauvage pour ceux qui aiment partir à l’aventure et même sortir un peu de leur zone de confort.

De notre côté, les chemins incertains nous ont vite fait oublier l’appréhension du départ, pour notre plus grand bien.

  • Distance: 67km
  • Gain vertical: 1965m
  • Nb de nuits: 1
  • Types de terrain: Chemin forestier, double tracks, bushwack.
  • Vélo: Fatbike Panorama Chic-Chocs
  • Vêtements de jour et de nuit
  • Petit matelas et sac bivouac
  • Bouffe légère mais calorique: corn beef, ramen, biscuits soda
  • Cafetière Bialetti
  • Pilules pour traiter l’eau
  • Brûleur MSR et gaz
  • Flasque de Whisky
  • Mini scie pour feu de camp
  • Outils de vélo + duct tape/tie wrap
  • Boussole
  • Map case pour garder la carte au sec
  • Jeu de cartes et mots croisés

  • Distance Instructions
Label

Altitude VS Distance